Outils pour utilisateurs

Outils du site


histoire

ATTENTION !!! L'HISTOIRE a Déménagé ici : https://roamresearch.com/#/app/Omega/page/iJI0l7fHB

Ca permettra de tester l'outil Roam Research qui se prête mieux à la création de documentation collective ! :-) Désolé pour le trajet en plus

Introduction

Nous n'avions pas compris ce qui arrivait. Dans la confusion, dans l'urgence, le plus simple pour chacun d'entre nous était de se reposer sur le gouvernement, de suivre les ordres et les règles dictées lors des allocutions régulières.

Mais, peu à peu, la situation s'est dégradée, les indices boursiers s'effondraient sur eux-mêmes. Notre système, tel le requin, ne pouvait pas continuer à fonctionner sans une croissance constante.

La possibilité de revenir à une situation pré-COVID semblait de plus en plus hors de portée. On sentait que, malgré tous leurs efforts, les membres du gouvernement avaient du mal à gérer cette crise.

En parallèle, des milliers d'initiatives citoyennes ont émergé, comblant rapidement et facilement les lacunes du gouvernement uniquement en rendant les besoins évidents.

Au bout de quelques semaines de confinement, à force de ruminer le flot d'informations constantes qui nous parvenaient du monde entier, nous fûmes obligés de nous rendre à l'évidence. Nous ne pouvions rester spectateurs. Il fallait prendre les choses en main.

Pour cela nous devions lâcher prise, abandonner l'ancien monde et en imaginer un nouveau. Ce fut plus difficile pour certains que pour d'autres, qui étaient déjà prêts à cette transition.

Mais nous avions une chance, ce temps de respiration, cette pause globale allait nous permettre de planifier dans quel monde nous souhaitions atterrir, imaginer ensemble une nouvelle société.

Au début, ce fut difficile, et douloureux, nécessitant une importante remise en question pour, dans chaque action, chaque activité, chaque pan de notre société, revenir à l'essentiel, questionner l'intention, identifier le besoin sous jacent.

La mise en commun et la transparence nous permirent de nous adapter rapidement et de passer à un mode d'expérimentation itératif extrêmement efficace. L'ère de l'intelligence collective venait de commencer.

Et la première chose qui nous parut importante, vitale fut la nourriture.

Se nourrir

Préparer

Notre chance : nous étions au printemps. Et rapidement, nous nous sommes rendus compte à quel point nous dépendions de sources externes pour notre nourriture.

Nombre de citoyens, sur les conseils et le travail de SOS maires, contactèrent leurs mairies pour consulter le DICRIM et comprendre qu'ils allaient pouvoir agir.

Malheureusement, il apparut rapidement que ces plans n'étaient pas suffisamment détaillés pour assurer la résilience au niveau communal et comptaient beaucoup trop sur les circuits longs. Si nous ne faisions rien, nous n'aurions pas assez de nourriture.

Une fois passé le choc de cette réalisation, nous avons décidé d'effectuer un inventaire dans notre commune en utilisant au début un document partagé recensant les terrains disponibles de manière exhaustive (jardins, rond-point, terrains communaux, etc…).

En parallèle, au niveau national, ouvert au public, nous avons constitué une base de connaissances reprenant toutes les informations dignes d'être centralisées. Notre objectif : centraliser la connaissance et les retours d'expériences, pas les ressources et le pouvoir. De cette manière, nous avons pu nous inspirer de nombreuses initiatives locales et les répercuter sur chaque commune comme la plantation de forêts intensives .

Nous avons également recensé toutes les personnes possédant des connaissances en agriculture, permaculture, plantations diverses pour leur donner les moyens de fournir des cours en ligne

Déployer

Notre salle des fêtes a été ré-organisée en cantine collective , la cuisine industrielle permettant de préparer de grandes quantités de nourriture.

Des groupes pilotés par des paysagistes et des agriculteurs ont investis les espaces à préparer pour la semence, après avoir défini les besoins et en se basant sur des modèles de cultures pérennes.

Se soigner

Préparer

Pendant le confinement, les fablabs et autres makers se sont organisés pour produire des versions open source des appareils nécessaires aux personnels soignants.

Grâce au wiki national des solutions open source, nous avons pu rassembler le matériel nécessaire pour construire des locaux adaptés à l'accueil des malades.

Aussi, ça n'a pas été simple, mais nous avons été de plus en plus nombreux a comprendre qu'une bonne santé passait aussi par le bien être du corps. Les applaudissements de 20h ont suscités des vocations et c'est des centaines, puis des milliers, puis des centaines de milliers de personnes qui se sont réunis le matin matin à 8h puis le soir à 19h pour faire du sport ensemble, du réseau MESH pour communiquer sur la commune et partager l'information. Une équipe nomade d'informaticiens est passée de commune en commune pour les déployer avec les professionnels locaux.

Pour les personnes non connectées, nous avons organisé des conférences d'immeubles, pour le recensement des compétences et des connaissances. Un système de vote au torchon a été mis en place, cela nous a permis rapidement d'identifier les personnes fragiles et les capacités à notre disposition.

Nous nous sommes assurés que chaque personne était responsable du bien-être d'une autre pour que personne ne soit plus jamais laissée de côté.

Déployer

Assurer notre sécurité

Préparer

Il a été nécessaire de définir un plan pour assurer notre sécurité. La peur de manquer peut susciter certaines réactions violentes et malgré tous nos efforts pour ne manquer de rien, il nous fallait protéger la paix. Pour cela, nous avons défini que chaque citoyen était responsable de la paix, chacun signant une charte les engageant à prendre soin les uns des autres et à maintenir ce cadre. Chaque citoyen devenait donc ainsi garant de la sécurité. Pour les conflits interpersonnels, des cercles restauratifs ont été organisés régulièrement. Pour les exactions, un système de sanction graduelle pouvant mener jusqu'à l'exclusion en nous basant sur les travaux de Elinor Ostrom.

En ce qui concerne l'extérieur, nous avons choisi d'accueillir toutes les personnes se présentant dans la commune, en lui faisant signer la charte. Nous avons immédiatement établi des relations entre chaque commune, sur un modèle d'archipel pour échanger ressources et compétences, et ne pas perdre le lien.

Déployer

Prendre soin les uns des autres

Préparer

Nous avons préparé des formats simples de sessions d'écoute active et de cercles restauratifs et formés un maximum de gens à ces pratiques pendant le confinement.

Nous avions également besoin de mettre en valeur ce qui se faisait, de constamment booster le moral, la motivation, faire quelque chose de beau. Une attention particulière a été mise sur la décoration et l'aménagement des lieux communes.

Déployer

Se Loger

Préparer

Nous nous sommes rendus compte que les besoins étaient déjà remplis, et malgré une inégalité au niveau des espaces pour chacun, nous n'étions pas en danger immédiat. Pour les personnes sans domicile, nous avons réquisitionné un hôtel.

Déployer

histoire.txt · Dernière modification: 2020/04/11 11:47 par yannickl