Back to top
A propos

Nous

Notre
Engagement

Nous souhaitons offrir à tous la possibilité de s’exprimer et de s’impliquer dans une société qui répond à leurs véritables besoins.

Nous croyons qu’une démarche de participation citoyenne sincère doit combler les distances qui la sépare de chaque habitant quelles qu’elles soient.

Bien qu’il existe une volonté des élus de faire participer les citoyens à la vie de la commune, elle peine parfois à répondre aux réalités et au quotidien des habitants. Tout le monde ne sait pas comment contribuer à sa commune ou ne se sent pas légitime à proposer une idée. Tout le monde ne peut pas contribuer à une consultation sur internet ou assister à une réunion publique à 17h.

Aujourd’hui le fonctionnement de notre société tend à inventer de nouveaux besoins, souvent superficiels et éloignés de la réalité, alors que les véritables besoins sont mis de côté ou ignorés. Il nous paraît logique de revenir à l’essentiel, en demandant aux habitants d’un territoire, ce qui est nécessaire pour améliorer la qualité de leur vie.

 

Nous rêvons d’un monde où les citoyens sont confiants dans leur pouvoir d’agir et contribuent collectivement à l’amélioration de leur société

En mettant une attention particulière sur les besoins des habitants et en faisant l’effort d’aller à la rencontre des habitants pour les écouter, nous laissons à chaque citoyen la porte ouverte pour s’exprimer et contribuer à l’évolution, à l’échelle locale, de sa société.

Nous souhaitons contribuer à une économie qui participe à l’épanouissement des habitants, en répondant à leurs besoins réels plutôt que d’en inventer de nouveaux.

Nous sommes persuadés que la force de l’intelligence collective nous permettra de construire une société plus heureuse, résiliente et agile. Il ne s’agit plus d’éteindre un incendie avec de multiples gouttes d’eau, mais de synchroniser les énergies autour d’un projet collectif.

 

Nous croyons qu’une démarche de participation citoyenne sincère doit combler les distances qui la sépare de chaque habitant quelles qu’elles soient.

Bien qu’il existe une volonté des élus de faire participer les citoyens à la vie de la commune, elle peine parfois à répondre aux réalités et au quotidien des habitants. Tout le monde ne sait pas comment contribuer à sa commune ou ne se sent pas légitime à proposer une idée. Tout le monde ne peut pas contribuer à une consultation sur internet ou assister à une réunion publique à 17h.

Aujourd’hui le fonctionnement de notre société tend à inventer de nouveaux besoins, souvent superficiels et éloignés de la réalité, alors que les véritables besoins sont mis de côté ou ignorés. Il nous paraît logique de revenir à l’essentiel, en demandant aux habitants d’un territoire, ce qui est nécessaire pour améliorer la qualité de leur vie.

Mais comment a-t-on pu en arriver là ?

Solucracy, ce n’est pas qu’une méthode, c’est une aventure ! Une expérience humaine incroyable nourrie au sang, à la sueur, aux larmes (de joie) et à l’enthousiasme.

Tout a commencé quand Yannick, autodidacte, décide de créer Democracia.fr une application web pour permettre aux citoyens de renseigner les problèmes de leur territoire et de voter pour ceux qui les impactent. Après des mois d'expérimentation et suite à une formation sur l’économie de la contribution, le constat est sans appel : le fait d’utiliser uniquement une application web met trop de citoyens de côté dans les territoires ruraux.

La décision est prise : il vaut mieux créer une méthode qui fonctionne sur le terrain sans l’aide du numérique, et si nécessaire, de booster cette méthode par des outils numériques. C'est le début de Solucracy (le nom de la méthode est trouvé par Klaus Roehrich à Pangloss Labs).

En décembre 2018 débute le premier projet pilote dans le village de Leaz (700 habitants, Ain), avec l’aide de Stephan Krajcik, Paloma Grasser et Nicolas Pidoux. Ce projet permet d'expérimenter et de documenter la première version de la méthode, et d’évaluer les coûts inhérents à un tel projet.

Le 11 mars 2019, Yannick rencontre Judith aux rencontres nationales de la participation citoyenne à Grenoble. Après quelques minutes de conversation, tous deux se rendent compte qu’ils sont en train de développer exactement la même chose.

De son côté, Judith, forte de son expérience en conseil en transformation des organisations, décide de mettre son expertise au service d'une cause qui lui tient à coeur : développer le lien social et dynamiser les communes rurales. Elle fait le constat que les villes comme la sienne, Bar-le-Duc (12000 habitants, Meuse), sont souvent délaissées, et que des dispositifs d'engagement citoyen pourraient leur permettre de mettre en mouvement les citoyens et les élus autour de projets qui ont du sens pour les habitants. 

Parce qu’ils sont parfaitement conscients que l’heure n’est plus à la compétition, la concurrence et le travail en silo, ils décident d’unir leurs forces !

En juin 2019, un deuxième projet émerge dans un quartier de Ferney-Voltaire (10000 habitants, Ain). En juillet 2019, Solucracy officiellement une association. 

Et depuis, Solucracy grandit, soutenu par ce duo de choc, et rejoint par des humains.es fabuleux qui accorde une attention toute particulière à prendre soin des humains avec qui ils collaborent.

The end. Ah AAh NON ! Même pas the end, vous n'avez encore rien vu ! 

 

Nos Valeurs

Grandir pour soi et avec les autres

Nos actions à court et à long terme sont motivées par la même ambition : nous souhaitons expérimenter et apprendre.

Chaque personne qui participe à Solucracy a à coeur d’apprendre sur ce qu’il est en tant qu’individu, sa place dans le groupe et les compétences qu’il offre au collectif.
Nous voulons aussi faire progresser notre méthode, en menant des expérimentations apprenantes.
Comment on l’applique au quotidien ?
La méthode est pensée comme une expérimentation à chaque fois : nous mettons en place un questionnaire de retour d’expérience à chaque étape et un bilan à la fin de chaque projet. Elle intègre une logique d’appropriation pour faire grandir les élus et les habitants. En interne, nous valorisons l’entraide et la confiance pour favoriser le développement de chaque individu, et prenons des temps pour ralentir collectivement avec les points “qu’est-ce qu’on a appris depuis 3 mois ?”.

Etre sincères dans nos relations

En tant qu’individus uniques, nous ne cherchons pas à être quelqu’un d’autre. Nous montrons pleinement qui nous sommes au collectif et mettons en avant l’authenticité dans nos relations : je dis ce que je pense franchement pour moi tout en étant attentif.ve à ce que l’autre ressent.

La différence de chaque individu est perçue comme une chance et une force pour le collectif. Elle est valorisée dans nos interactions, notamment par la confrontation de nos idées pour enrichir nos idées et nos points de vue.
Comment on l’applique au quotidien ?
Nous partageons ce que nous avons sur le coeur grâce aux réunions mensuelles de partage “et toi comment tu te sens ?”. Nous ne cherchons pas à pousser la méthode coûte que coûte à nos partenaires, nous cherchons surtout à répondre à leurs besoins et à les soutenir.

Donner de l’importance à la mise en commun

Nous aspirons à plus de communication et de partage dans la société. Nous avons pensé la méthode comme un bien commun, un outil sur lequel un maximum de communes pourrait s’appuyer pour impliquer les citoyens dans un collectif communal. Nous partageons le fruit de nos réflexions et de nos expérimentations grâce au site.

Nous sommes à l’écoute de ce que font les autres pour enrichir nos expériences, en faire quelque chose d’utile et ne pas doubler le travail. En interne, chacun partage au groupe ce qu’il fait et ce que font les autres pour que tous les membres soient au même niveau d’information pour prendre les meilleures décisions.
Comment on l’applique au quotidien ?
Tous nos documents sont visibles par tout le monde, nous partageons nos enseignements à chaque projet, notre méthode est en open source partagée dans un format pensé pour les expérimentateurs, et l’intégralité de notre site est en CC-By-SA pour permettre à chacun de s’approprier la méthode.

Créer des moments de qualité

L’engagement de chaque personne dans Solucracy permet au collectif de vivre des moments de qualité.

D’abord en commençant par soi : chacun prend soin de lui d’abord et ose exprimer ses besoins et ses limites au collectif. Ensuite, en pensant les moments collectifs comme des moments où nous recherchons à prendre soin des individus, à progresser collectivement et faire (bien) grandir Solucracy.
Comment on l’applique au quotidien ?
Des espaces temps réguliers pour prendre soin du groupe et des individus, une répartition claire des tâches via des outils de collaboration efficaces, des apéros réguliers. Nous cherchons avant tout à passer des bons moments avec les personnes que nous accompagnons.

Nos Contributeurs